• D'amandes et rose

     Julien Bosc



       
    le jour
    dissolu

    la lumière
    défenestrée

    ça et là la nuit louvoie

    dans une échancrure de mercure

    et

    la chambre l’antre
      


     °   °   °

    sur la natte
    en pierre

    l’ignescence
    telle
    ici
    l’intaille


    °   °   °


    pour mémoire
    l’hêtre-cinéraire de la nacre et l’ivoire

    la crue du secret

    d’amandes
    à vernis scarifié



    °   °   °

     

    s’enroule
    se délie
    fait cercle

    ouvre
    referme
    et
    indéhiscents les yeux



    °   °   °


    s’enroule
    se délie
    fait cercle

    ouvre
    referme
    et
    indéhiscents les yeux



    °   °   °

    veut parler
    retient 

    se replie
    recompose 

    tire à soi

    — en plein cœur



    °   °   °

     

    distendue
    lâche

    une bobine de vent

     

    — et



    °   °   °

     

     

     



    °   °   °

     

    rides et ridules fossilissent le linge
     

    aux commissures
    des amandes la rose
    la promesse


    d’un sable lointain



    °   °   °

     
    du pied
    le sommeil
    refoulé


    ventre à terre



    °   °   ° 



    aux mains
    et-face

    livré
    le visage

    inentamable
    le va-et-vient jamais las

    qui
    le corps
    découvrant
    l’effleure

     



    °   °   °


    engravé
    le sème

    là où l’entre-deux de la rose
    — et sa doublure

     
    dessillée
    la pliure prend corps

     


    °   °   °

     

    et branle-bas foliacé des contrevents  
    contre la pierre évidée du vide




    °   °   °


    lors
    à bras le corps
    le corps des mots
    roule
    se déplie
    fait corps avec la marbrure nucale



    °   °   °


    lors
    pour le creux
    un corps où se mettre

    — ou sa doublure




    °   °   °

     

    sous-palpébral
    l’incolore lait d’amandes

    écor-cées



    °   °   °

     

    ô souffle court de l’ineffable


    — à l’ineffable 

     

     °

    Julien Bosc
    in Tiens n°7, 1997



    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :