• Instructions pour vivre sans peau

     M. Lochu 

    Instructions pour vivre sans peau



    Ça se passe dans un hôtel, chambre 205, je crois. Hôtel sis à Phœnix, sans rire, une ville de quelque part. Il y a des coups qui vous arrivent une fois qu’on vous a déjà tué et vous qui commencez à vous voir en vrai, maintenant que la peau n’est plus à sauver. D’ailleurs « la mort est plaisir parce que la mort est tout, rien de plus. »
    Très élaborés, les ouvrages du Salvadorien Rafael Menjìvar Ochoa n’en sont pas moins des adresses directes au lecteur-citoyen de l’existence du monde, chacun rendu assez « seulide » pour encaisser cette vision implacable d’une condition faite à l’homme par ses propres soins pas vraiment palliatifs. Avec Instructions pour vivre sans peau l’occasion est là de découvrir un véritable auteur-conscience de ce monde en train de se descendre.

    in Le Mouton fiévreux (2e série) n°1, 2006


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :