• « Laval la vie »

    Jean-Claude Leroy


    « Laval la vie »
    la belle réclame
    on en veut encore
    des comme ça qui
    à coller sous la dent
    c’est ça de pris
    « Laval les veaux »
    ça fait plus mal
    gratuit aussi
    « Laval toute crue »
    ma préférée, ma biologique

    la courbe du pont, la rivière
    vélo d’Alfred, du vieux Zadkine
    à côté le gros Merdré, si lourd loulou
    et monsieur le maire
    l’autoritaire
    l’atrabilaire, le culotté
    le crotté Dauberdman
    z’en veulent encore
    « Laval la vie »
    mon gros orteil a peur
    et fait son trou
    Benoit père livrant ses bières
    rue de Paris le cimetière
    « aimer croire créer » sur le ciment
    Jean-Pierre Bouvet serein
    Patrice Ader dans son avion clément
    entre Goyen et poésie
    la blanche ailée – qui frise
    Laurent, le ferrailleur souriant
    accent tonique
    sculpture à l’état pur
    Laval peinture
    Reumeau camisole
    ses singes et ses oiseaux
    Barbâtre en quête du zéro
    ou Sergio Paillard le magnifiant
    et radieux Lerouge un 10 novembre
    avec mystère G et la zèle Houdayer
    l’asso “courant d’aire”
    et sa virtuelle expo super
    chez les Bains-douches en art déco
    pour la musique et l’amitié
    Chorda Teicher dans les bistrots
    tous les passants-oneilles trinquant
    du sensible à la révolte saoule

    Benoit livrant désert sur combat
    le joli mois de mai sorti des gonds
    les renvoyeurs de livret
    parfum Larzac les déserteurs
    les avocats Malin & Hardi
    lieutenant Philippe en garde-fou
    les amoureux des lycéennes, ou l’hirondelle
    de l’avant-garde à l’arrière-train
    et sans capote et cul et con
    soirées solo à la Lubie
    l’affiche “Tiens” sur le trottoir
    père François sur le ring
    les nuits Ferré des 18 ans
    entre Satie et les suicides
    rousse patène et sa peau blanche
    les dimanches soirs fatigués
    la Saint Éloi, Grand Jacques qui manque
    et les cons socialistes
    toutes ses mâchoires
    trop bien pensantes
    qu’il nous faut haïr
    au nom de la fraternité…

    pour un dernier ticket
    “Laval la vie”
    vous connaissez ?


     J-C L
    in Tiens n°10


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :