• nuit du 25 mai 2009

    Alix-Cléo Roubaud

    nuit du 25 mai 0923.XII.79

    Pour la fin de la série de la dernière chambre :le corps tronqué (les bras manquent). Le corps est illuminé d’une lumière venue d’ailleurs (impossible).

    Irréalisme photographique, comme le glissement de sens.

       Te regarder déjà photographié, glisser entre toi et moi la mince pellicule mentale de ta mort,de ma mort.


    10.VI.80

    sauve-moi de la nuit difficile où ce n’est pas toi qui dors avec ta masse familière mais moi séparée de toi ; étroite et séparée de toi ; me retourne moi sans masse aucune sans difficulté aucune hélas vers le point vacillant du doute de tout

     ne rien regretter.est une discipline.visant à un état.lentement de grâce.spirituelle.entièrement indemne.de la nuit difficile.rien regret.les nuages.la grâce.difficile.la nuit.visant à une discipline.lente de la masse.familière.immortels.nous.familiers.

    Alix Cléo Roubaud
    Journal (1979-1983)
    Le Seuil, 1984 

     

     nuit du 25 mai 09

     

     

     

     La chambre(noire)
    (Athra et compagnie)

    au théâtre Le Petit Vélo
    (Clermont-Ferrand
    les 27-28-29 mai 2009)
     




















     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :