• Petits suppléments aux habitudes de la planète (Guy Benoit)

      Guy Benoit  

    « Langue qui voudrait parler
    Langage de qui voudrait parler
    Lèchements de l’Être ! »
    Armand Robin


    arpent ou météore

    avec tellement de nuit, seuls

    bornoyés entre les travaux du temps

    et malgré tout nous prétendons


                         *



    les empreintes sur le sable
    ne cherchent pas de vaines paroles

    mais

    l’amitié durable


                         *



    certes, l’hypothèse terrestre
    par quel vertige
    et le labeur du vertige


                         *




    nulle part
    ouvre

    la bouche

    surgie
    des dissemblances

    nous désignons

    d’un effet incertain


                         *



    passereaux, passereaux
    dans l’étendue passagère

    ah, porter le son
    vers l’horizon manquant

    aussi naturellement qu’une alouette

    grisolle


                         *




    pas sûr qu’une chose après l’autre

    comme un défi trop rapproché

    et malgré tout nous prétendons
    à une pensée de tous les instants


                         *



    (poésie cela n’engage
    que l’immanence des jours avec
    et des jours sans)

     

     

                         *



    entre vie simple
    et désir de vivre

    mes mots

    courent à leur perte

    in Pas tout à la fin

    éd. Les Amis de l'Éther Vague, 2002.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :