• S’endormant souriant …

    Pierre Vandrepote


    S’endormant souriant pensant à la nuit
    Pensant au jour
    Pensant au toujours
    S’endormant souriant pensant à l’amour
    Ombre heureuse sur les lèvres ombre pour personne
    Est-ce pour le regard des étoiles seulement
    Crépitement comme des traces d’un feu
    Longue phrase perdue jamais écrite
    Est-ce le sourire imperceptible de la nuit même ?
    Voici que le temps de la révolte
    Se rend au non-temps du rêve inexistant
    La conscience ne se dissipe pas
    Le lourd bois des poutres paraît sinuer vers le ciel
    Je crois bien que j’entame une autre vie
    L’autre vie d’un autre âge
    Où je me demande à moi-même
    De faire un pas encore vers le bonheur inaccessible

                                     Pierre Vandrepote






























    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :