• "Sur nos crans bleus d’une nuit…"

     Alice Massénat

     

    Sur nos crans bleus d’une nuit mon cœur s’esclaffe aux prismes la voix

    haranguée par quelque sournois la clé d’hystérie qui s’empale

    Je

    Et comme un os de sursis

    je t’exhume de tous nos palans

    à qui de droit nos mains je te hèle

    je t’exècre

    et je te plume

     

    Hier je te haïssais et t’épousais

    et nos sexes s’ébrouant le mortel piaffant

    au cœur du tout-Paris

    hâlés plus que de cris la main au regard

     

    Tu lis ce pas

    tu frôles la gageure

    et piètre réserve je me livre en tout

    la dague immédiate et espiègle

    dans un sulfure à peine flingué

     

    Et mes reins cambrés me dictent la vie

    au plus luxueux de tes ongles

    Toi en parabole du temps

    en exercice du vouloir

    Et moi

    de retrait

    simple balustrade du scandale

    Alice Massénat

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :