• Yves teicher plays Charlie Parker

     Yves Teicher

     

    07. Steeple Chase (Ch. Parker)

     

     09. Now Is The Time (Ch. Parker)

     Site Yves Teicher

    Yves Teicher plays Charlie Parker
     
    Concert Chorda Trio, Seaucé, juillet 2008, © j-c leroy

     

    .
    Dans les bacs des disquaires depuis l’automne, le nouveau CD d’Yves Teicher (YvesTeicher plays Charlie Parker, Intégral Classic, 2005), violoniste improvisateur sans équivalent.

    Hommage surprenant du violon au saxophone, celui de Charlie Parker, culminante figure du Be-bop, artiste génial et maudit s’il en est. Ces plages récentes sont d’une fraîcheur incroyable, obéissant à une imbattable pulsation : la batterie d’Olivier Robin souffle derrière comme une forge en feu, la contrebasse de Salvatore La Rocca cingle à souhait, et au premier plan la voix des cordes dégringole ou escalade suavement les mille et uns vertiges hérités de Bird. Un jeu sans apprêt, simplement fou, aux limites d’une justesse que Teicher aime asticoter, nourri d’une jeunesse d’esprit qui paraît aujourd’hui complètement incongrue.  Le virtuose liégeois se montre à la hauteur du maître américain, souriant sur ses pas et risquant un décalage, une lecture mélancolique de ces morceaux de joies crachés, avec en prime comme un tremblé nouveau.

    L’enregistrement est janséniste comme pas possible, aux antipodes de toutes fioritures, d’où un son esseulé, presque lointain d’être si présent, une sorte de battement d’âme aux prises avec les tachycardies de la modernité. Pure émotion.

    Desservi par une jaquette qui renseigne si peu du contenu, ce joyau trouvera difficilement les oreilles qu’il mérite, c’est d’avance un scandale de plus au royaume sonore des soporifiques obligatoires.

    Yves (Christophe) Teicher est aussi le violoniste du groupe lavallois de jazz manouche Chorda Trio (les guitaristes Dominique et Patrick Lacroix, le contrebassiste Claude Renon) qui se produira le 27 janvier 2006 à Changé, salle des Ondines, lors d’une soirée consacrée au Jazz. Ceux qui ont déjà goûté cette musique ne manqueront pas ce rendez-vous et les autres seraient avisés d’y aller ouïr.

     

       M. Lochu
    Le Mouton fiévreux (2e série) n°2 (2006).

     

     

     

     

     


     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :